FRIANT, Jeune garçon à la veste col marin

Emile Friant (Dieuze 1863-Paris 1932)

Huile et grattage sur panneau d’acajou biseauté
23 x 18 cm
Signée A.Friant et daté (18)84 en haut

Excellent portraitiste, Emile Friant se situe à la charnière entre une technique classique et l’impressionniste naissant, comme son compatriote Bastien-Lepage, également originaire de Lorraine. S’il excelle dans les sujets charmants comme les amoureux, ses tableaux les plus célèbres comme la Toussaint ou La peine capitale montrent un réalisme qui permet de le cataloguer comme l’un des derniers naturalistes.

Aussi à brillant dans le dessin qu’en peinture, il ne cherche pas à embellir ses modèles.

S’il nous est présenté ,et avec un certain flou pour l’arrière-plan,dans une tenue de la bonne société,ce jeune garçon laisse apparaître de façon éclatante la maladresse et le tourment bien typiques d’une adolescence inachevée.
Prix sur demande